Message de la CECCV en ce temps de pandémie. Vers Pâques « autrement »… un passage obligé, et prometteur ?

ACTUALITES

« Qu’aurons-nous appris, dans quelques semaines, de cette période inédite d’un vivre ensemble à distance, mais si intense ? » Telle est la question que la plateforme institutionnelle interreligieuse du Canton de Vaud nous pose à tous.

Pour les chrétiens, la pandémie du coronavirus arrive, par coïncidence, avec le temps du Carême, notre marche vers Pâques.  Alors que trois de nos Eglises invitent, année après année, leurs fidèles à se solidariser au loin autour de l’Action de Carême et de Pain pour le Prochain, nous voici nous-mêmes plongés dans une situation de Carême qui nous solidarise ici, au près ! Ce « Carême imposé » nous touche tous. Il nous rend solidaires des victimes et de leurs familles, des malades et des soignants, des gens d’Eglise qui accompagnent et qui consolent, solidaires de celles et ceux qui sont dans l’inquiétude pour leur emploi, leur formation, …

Nous apprenons déjà à vivre le manque, dont le plus difficile, pour plusieurs, est de ne plus pouvoir se rassembler, ni communier, pas même lors de la semaine sainte, et de Pâques. Combien de familles doivent-elles se contenter d’un service funèbre dans l’intimité ? Combien de baptêmes, confirmations ou mariages reportés ? Et que dire de la pastorale courante, à domicile, dans les EMS, les hôpitaux, … ou même dans la rue ! Nous apprenons déjà, dans nos Eglises, d’autres moyens de rejoindre nos membres et développons d’autres manières de vivre la communauté. Mais nous ne saurions en rester là.

Qu’aurons-nous appris lors de cette « quarantaine », pour chacun et pour tous, en 2020 ? Il nous restera des solidarités concrètes dans un monde ouvert, loin des replis égoïstes et identitaires.  L’Eglise n’existe pas pour elle-même, mais pour être en lien avec tout ce que vit notre société. Plus que jamais, nous prenons conscience que chacune de nos confessions est au service de tous, lorsqu’elle célèbre, prie, enseigne ou agit.

Plus que jamais, nous souhaitons une transition intérieure qui nous ancre sur l’essentiel : le Christ Vivant qui nous relie les uns aux autres ; une transition qui négocie à frais nouveaux les valeurs de notre société. Plus que jamais, nous voulons le faire ensemble, en lien avec d’autres qui, comme nous, sont engagés au service de cette société. Voilà comment nous vivons la mission que nous avons reçue au nom de l’Evangile.  

Nous allons vers Pâques et sommes en lien de solidarité accrue avec celles et ceux qui vivent un confinement imposé. Nous invitons tous ceux qui le désirent à allumer une bougie sur leur fenêtre ou leur balcon, en signe d’espérance, chaque jeudi soir à 20h, en surtout le Jeudi saint 9 avril où nous célébrons l’institution de la communion.

Ce Carême si particulier nous conduit à intensifier les relations entre nos Eglises, en chemin vers Pâques.

Pâques, hors de nos lieux de cultes : séparés physiquement, mais unis dans la louange et la prière.

Pâques, fête d’une confiance renouvelée : notre confiance en Dieu et la confiance de Dieu en tous.

Pâques, un passage pour tous : vers quelles nouveautés sociales, économiques, écologiques, politiques, religieuses ?

Pâques, parce que nous croyons que « rien, ni la mort ni la vie, ne pourra nous séparer de cet amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus. » (Romains 8)

Le comité de la CECCV, Lausanne le 1er avril 2020

 

Personnes de contact :

Michel Racloz, président de la CECCV, délégué du vicaire épiscopal, Eglise catholique, tél. 079 724 75 06

Jean-Baptiste Lipp, membre du comité de la CECCV, pasteur et conseiller synodal, Eglise évangélique réformée du canton de Vaud, tél.  079 679 23 46

Annulation ou report des événements

ACTUALITES

 

En raison de la pandémie, les événements annoncés au printemps 2020 sont annulés ou reportés.
Ceci est le cas pour

  • les célébrations à la cathédrale les dimanche 5 avril et 3 mai;
  • le cycle de conférence sur Marie, mère du l’unité?, les 29 avril, 6, 13 et 20 mai;
  • la Nuit des Eglises, le 5 juin. La prochaine édition aura certainement lieu à la même période en 2021.

Nuit des Eglises 2020

ACTUALITES

Nuit des églises 2020 , « Aimer … Vibrer » le vendredi 5 juin 2020

Cette édition 2020 de la Nuit des Eglises « Aimer…  Vibrer ! »  vous permettra de vivre dans et en Eglise des animations spirituelles, artistiques et culturelles diverses, coloriées par la richesse œcuménique à Lausanne et aux alentours.

Dès que vous franchissez le seuil, soyez prêts à être accueilli, à accueillir et vivre un bout de la vie de l’autre à travers le miroir qu’il vous propose : l’émotion de la foi, le parcours des immigrés, le « Aimer et vibrer » à travers les cinq sens, le lavement des mains et la communion, la danse et la prière, Amour et Santé et plein d’autres expériences à découvrir.

Des grandes émotions envahiront la place de l’Europe à Lausanne, où spiritualités et slams inviteront les passants « au voyage ». Une scène accueillera un concours de slams sauvages, bibliques, spirituels et expressions libres sur des thèmes.  Le slam est un art d’ex-pression populaire oral. Le mot slam désigne en argot américain « la claque », « l’impact », il s’agit de la poésie ludique qui claque avec les mots, les images, secoue et émeut l’auditeur.

Osez la découverte du slam

Chacun est le bienvenu, groupe des jeunes, groupes intergénérationnels ou des slameurs libres. Des stands seront installés à proximité pour que vous puissiez décou-vrir:

– Les ateliers SLAM de la société lausannoise des amatrices et amateurs des mots.

– Les différents groupes des jeunes qui participent au concours du Slam, le groupe Gospel FAR, des groupes de théâtre qui incarnent Joseph, le Musical de Renens, l’Amérique Latine en Chœur, avec Johanna Hernandez et Daniel Thomas, la conteuse et chanteuse Isabelle Bovard- Reust.

– Un tipi de Taizé et de relecture de vie ainsi que des variétés de jeux géants et des ani-mations bibliques de toutes les confessions. Un grand artiste viendra nous rejoindre pour un spectacle slam.

 

Roula Lopez, coordinatrice de la Nuit des Eglises

 

Je vous invite à une rencontre informative, amicale et conviviale le jeudi 30 avril 2020, 18h00-20h00, boulevard de Grancy 29, 1er étage pour se connaître plus entre église et partager ensemble nos activités que nous envisageons pour la nuit des Églises.

18h00 : Prier ensemble

18h20 : Diverses activités proposées

19h20 : Dégustation mezze libanaise

Marie, mère de l’unité ?

ACTUALITES

Qui est Marie dans mon Eglise, ma communauté ?
Quels sont les dialogues, les liens à son sujet avec les autres
chrétiens, religions ?
Est-elle cause de division ou plutôt « mère » de l’unité ?
Quelle place peut-on lui donner dans notre vie et lors des
rencontres communes ?

Lieu : Paroisse catholique du Sacré-Cœur
Chemin de Beau-Rivage 3, 1006 Lausanne
Dates : Les mercredis 29 avril, 6 – 13 – 20 mai 2020
de 18h30 à 20h30 (accueil – apéro dès 18h00)

Télécharger le flyer au format pdf