Nuit des veilleurs

2- Actualités

downloaded_3_43.pngNuit de prière pour soutenir dix victimes de la torture dont la situation sera présentée sur place.

Le dimanche 26 juin 2016 entre 20h00 et 23h00, à la chapelle de l’église St-François, à Renens (av. de l’Eglise-Catholique 2b).

Déroulement : 20h00 à 20h45 célébration œcuménique

21h00 à 23h00 veillée de méditation et prière

Groupe ACAT (actions des chrétiens pour l’abolition de la torture) – www.nuitdesveilleurs.comwww.acat.ch

 

 

Au revoir Martin !…

2- Actualités

martinUne page importante du ministère de Martin Hoegger se tourne. Cofondateur de la Communauté des Eglises chrétiennes dans le canton de Vaud (CECCV), le Pasteur Martin Hoegger en est devenu une figure marquante. Nommé en 2003 « responsable du dialogue œcuménique » dans le cadre de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), Martin a assumé la présidence de la CECCV pendant de nombreuses années avant d’en devenir le secrétaire conjointement avec le délégué de l’Église Catholique.

Mais, au-delà de ses titres et de ses nombreux engagements formels, c’est le charisme et le rayonnement de Martin qui ont frappé tous ceux qui l’ont côtoyé. Devenu quasiment « Monsieur œcuménisme » des réformés, Martin a su conquérir les cœurs par la profondeur de son engagement, la qualité de son écoute, le respect qu’il porte à chacune des traditions chrétiennes. Sa manière de mettre en lien ses interlocuteurs leur fait prendre conscience qu’au-delà de leur communauté respective, ils appartiennent à l’Église universelle.

Suite à un désaccord concernant la manière de concevoir l’œcuménisme, le Conseil synodal de l’EERV, en décembre dernier, lui a retiré son ministère en tant que responsable de l’œcuménisme. Nous déplorons l’absence de concertation avec la CECCV dans cette décision.

Infatigable pèlerin de l’unité, bâtisseur de ponts entre les Églises, parcourant les continents pour être en phase avec les événements œcuméniques qui s’y déroulent, Martin est capable de se faire entendre par tous. De nombreuses instances catholiques, protestantes, orthodoxes, des communautés de migrants, différents instituts de formations, de nombreuses communautés religieuses, la liste des lieux visités et enrichis par sa présence serait si longue et si diverse qu’elle en deviendrait fastidieuse. Fervent praticien de la « Lectio divina », riche d’une vaste culture théologique, il a produit et s’est associé à de très nombreuses publications. « Rencontrer Martin Hoegger, c’est s’offrir une oasis de calme, se mettre à l’écoute d’un fin théologien, au verbe lent mais percutant » écrivait Samuel Ramuz dans un portrait publié dans Protestinfo.

Martin a le don d’incarner la spiritualité dans son vécu quotidien. Pour lui, spiritualité et engagement ecclésial ne font qu’un. Ces quelques mots tirés d’un article au sujet du modèle que la figure de Marie représente, illustrent bien son attitude profonde: « Entrer dans le mystère de Jésus, comme dans une cathédrale, regarder, sentir, écouter, se laisser toucher par cette parole de vie. Goûter peu à peu cette présence aimante qui féconde nos vies ».

Nous lui souhaitons une suite de carrière pastorale fertile. Nous croyons que son ministère en faveur de l’œcuménisme se poursuivra encore. Ne manquez pas de faire appel à lui. Il sera certainement disponible.

Au sein du comité de la CECCV notre vocation en faveur du dialogue œcuménique, largement plébiscité par les Églises membres, se poursuit grâce à l’engagement apprécié de Monsieur Panayotis Stelios, le secrétaire catholique et du successeur de Martin Hoegger, le Pasteur Antoine Reymond auquel nous souhaitons une cordiale bienvenue.

Pour consulter les publications de Martin Hoegger,cliquer ici.

Jean-Jacques Meylan, Président de la CECCV 

Les petits pas pour une grande espérance œcuménique

2- Actualités

hoegger-salamolard

Pas encore unis, catholiques et protestants ne sont plus ennemis les uns des autres: des avancées importantes ont eu lieu récemment. D’autres petits pas, mais des pas décisifs, sont à notre portée dès maintenant, sans attendre que tous les grands problèmes soient résolus. Lors de la journée « Livre à Vivre », à Crêt Bérard (7 mars 2015) un prêtre – Michel Salamolard et un pasteur – Martin Hoegger – s’interrogent et se répondent.

Ce dialogue est dans le prolongement du livre qu’ils ont écrit : Le Pari fou des chrétiens (Ed. Saint-Augustin, Saint Maurice 2013)

Pour lire les deux conférences, pdf cliquez ici.

Génocide arménien 100 ans après

Non classé

armeniecroixColloque et célébration, Lausanne, 4-7 juin 2015 Quel « vivre ensemble » aujourd’hui ?

pdf télécharger le livret de la célébration

pdf télécharger prédication de la célébration

pdf télécharger résumé du colloque 

 

 


A la fin du 19e et au début du 20e siècle, la chute de l’Empire Ottoman a été marquée par des génocides de populations chrétiennes : Arméniens et Assyriens-Chaldéens-Syriaques. L’année 1915 a été la plus terrible. Dans leur mutisme, nos pays occidentaux, pourtant avertis, n’ont pas freiné les massacres.

En 2015, au moment où l’on commémore le centenaire de ce drame, il est juste de s’arrêter pour s’en souvenir. Suite à un voyage en Arménie en 2014, la Communauté des Églises Chrétiennes dans le Canton de Vaud met sur pied un colloque de trois jours ouvert à tous.

Nos intentions : rendre hommage aux descendants de cette histoire tragique et faire mémoire avec eux, dans la prière, d’un passé douloureux. Mais aussi, à l’heure des événements actuels du Moyen Orient, oser des pistes d’ouverture et d’espoir, vers un « vivre ensemble » possible, là-bas…et ici. Sans entrer dans le débat politique, parole sera donnée à des historiens, à des témoins de la situation actuelle et à des acteurs de la rencontre interculturelle et interreligieuse.

Organisation : Communauté des Églises chrétiennes dans le canton de Vaud.

Pas nécessaire de s’inscrire.

Venez nombreux ! Renseignements : info@ceccv.ch – Danilo Gay 022 364 74 51

 

Programme

Projection de films arméniens
Jeudi 4 Juin, 18h et 21h.

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon, Cinématographe Allée Ernest-Ansermet 3, Lausanne

Mayrig,
par Henri Verneuil, 1991, à 18h

Le Voyage en Arménie,
par Robert Guédiguian, 2006, à 21h

 

Le contexte historique
Vendredi 5 juin, 19h-22h.

Maison Saint Jean Av. de Cour 138, Lausanne 1915

Le contexte de l’Empire Ottoman Hans-Lukas Kieser, professeur d’histoire moderne du monde ottoman et turc, Université de Zurich

Le génocide arménien Mehmet Polatel, historien, Fondation Hrant Dink, Istanbul Philippe Kalfayan, juriste-conseil international, directeur exécutif du Fond AGIR, Paris

Le génocide assyro-chaldéen-syriaque Joseph Yacoub, professeur honoraire, Faculté de sciences politiques, Université catholique de Lyon

Modérateur : Laurent Bridel, professeur honoraire, Faculté des sciences sociales et politiques, Université de Lausanne

 

La situation actuelle au Moyen Orient
Samedi 6 juin, 14h-16h.

Maison Saint Jean Av. de Cour 138, Lausanne

Contexte général Jordi Tejel, professeur d’histoire internationale, Université de Genève

La situation des Eglises Carla Kijoyan : Secrétaire exécutive au Conseil oecuménique des Eglises, Genève.

Relations avec les Eglises du Moyen Orient

Témoignages:

Mgr Georges Casmoussa, vicaire patriarcal de l’Église syriaque catholique. Ancien archevêque de Mossoul, Beyrouth

Ani Boudjikanian, vice-présidente de l’Action chrétienne en Orient, Beyrouth

Modératrice : Hilary Waardenburg, spécialiste de littérature arabe, Lausanne.

 

Concert de chants arméniens
Samedi 6 juin

17h-17h45 Eglise Saint-François, Lausanne

Quintet Luys, Erevan, Arménie
(sans réservation, entrée libre et collecte)

Suivi à 18h d’un culte protestant avec communion, en prière pour le Moyen Orient.

 

Quel « vivre ensemble » aujourd’hui ?
Dimanche 7 juin,

15h-17h. Salle Notre Dame Rue Pré du Marché 6, Lausanne

Mgr Yeznik Petrosian, Archevêque du Diocèse de Tavush, Arménie. Président de la Société biblique d’Arménie

Rakel Dink, Présidente de la Fondation Hrant Dink, Istanbul.

Mohammed Jamouchi, Secrétaire général de la Conférence mondiale des religions pour la paix-Belgique et membre du conseil des Religions pour la paix-Europe, Bruxelles

Modérateur : Pasteur Jean-Jacques Meylan, président de la Communauté des Eglises chrétiennes dans le canton de Vaud.

 

Grande célébration oecuménique
Dimanche 7 juin, 18h00.

Cathédrale de Lausanne
Avec des représentants des Eglises arméniennes, syriaques et des Eglises membres de la Communauté des Eglises chrétiennes dans le canton de Vaud. Personnalité invitée : Charles Aznavour, ambassadeur d’Arménie en Suisse

genocide

Prier pour nos frères et soeurs persécutés, un acte œcuménique !

2- Actualités

Le dernier numéro de « Bonne Nouvelle », le journal de l’Église évangélique réformée du Canton de Vaud traite des chrétiens persécutés, en citant « Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde », un ouvrage collectif qui fera autorité sur cette question. Les auteurs se demandent en particulier comment expliquer une persécution aussi massive et pourquoi un tel silence autour d’elle.

Le 23 septembre dernier, une veillée interreligieuse a rassemblé les communautés religieuses du canton à Lausanne. Elle s’est conclue par un engagement de chaque religion à prier pour la paix et la justice, en particulier dans les pays où elles sont bafouées. La Communauté des Églises chrétiennes dans le canton de Vaud (CECCV) appelle à nouveau les Églises à inclure les chrétiens persécutés dans leur prière.

Prier pour nos frères et sœurs qui souffrent et faire mémoire des martyrs est une des formes les plus profondes de l’œcuménisme. Le Pape François a fait part d’un profond sentiment de tristesse, en évoquant ces 21 Égyptiens chrétiens coptes égyptiens exécutés sauvagement par un groupe de l’État islamique, le 15 février dernier : « Ils ont été assassinés pour le seul fait d’être chrétiens. Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage qui hurle. Qu’ils soient catholiques, orthodoxes, coptes, luthériens, peu importe : ils sont chrétiens ! Et le sang est le même. Donner son sang, c’est témoigner du Christ. »

Nous pleurons ces jeunes chrétiens avec l’Église orthodoxe copte qui est membre de notre communauté. Avec le Conseil œcuménique des Eglises, la CECCV leur rend hommage et condamne aussi fermement les atrocités commises tout récemment en Syrie à l’encontre des chrétiens syriaques. (Voir les déclarations du COE sur le martyre des 21 coptes et sur la persécution des chrétiens syriaques)

Sur la terrible vidéo de leur exécution (que je n’ai pas vue) on pouvait entendre plusieurs de ces jeunes invoquer le nom de Jésus. Cela m’a rappelé la prière d’Etienne, le premier martyr, qui, au moment d’être lapidé, s’est écrié : « Seigneur Jésus, accueille mon esprit » ! Comme sur l’icône des 21 coptes, il a vu « le ciel ouvert et le Fils de l’Homme debout à la droite de Dieu ».

La mort de ces martyrs, depuis Etienne jusqu’aux 21 coptes, en passant par la « nuée des témoins » est un témoignage au Christ, qui, le premier a pardonné à ses bourreaux et s’en est remis entièrement à son Père. Regarder à Lui, à son amour vécu jusqu’à l’extrême, c’est le secret de la vie chrétienne.

Martin Hoegger, co-secrétaire de la CECCV, pasteur de l’Église évangélique réformé.